17.11.2017

Joseph Rousseau : « Le défi sportif qu’ils réalisaient était extraordinaire »

  • Partagez:

Malgré l'amertume de de l'abandon, cette 13e Transat Jacques Vabre - belle histoire d’hommes et d’aventures sportives - montre une nouvelle fois la solidarité dont le monde légumier sait faire preuve dans les moments difficiles.

Joseph Rousseau : « Le défi sportif qu’ils réalisaient était extraordinaire »

« Lorsque Lionel, nous a contactés mercredi en fin de journée pour nous apprendre le démâtage du bateau, nous avons tous eu beaucoup de déception pour lui, pour le projet et pour les producteurs qui suivent le trimaran. Nous savons combien pour Lionel et Bernard il était difficile de naviguer à des vitesses élevées sans pilote automatique et sans électricité à bord. Les deux marins d'expérience luttaient depuis quatre jours contre la fatigue pour réussir à arriver à Salvador de Bahia le plus rapidement possible. La déception est immense d’autant plus que le défi sportif qu’ils réalisaient était extraordinaire », a commenté pour sa part Joseph Rousseau, Président du Cerafel - Prince de Bretagne.

En complément


Découvrez la boutique Prince de Bretagne